Comment développer des méthodes, procédures et programmes de contrôle des risques

Une liste de contrôle d’audit de sécurité pour la fabrication
Le programme de contrôle des risques de votre entreprise doit contenir toutes les étapes nécessaires pour garantir que les travailleurs sont protégés contre tous les risques liés au lieu de travail. Les dangers peuvent inclure des produits chimiques, des pièces privées d’oxygène, le bruit et les vibrations des machines.

 

Vos procédures de contrôle des risques doivent être conservées par écrit et dans un endroit facilement accessible par les employés. Votre programme de protection contre les risques doit comprendre un protocole d’évaluation qui garantit que toutes les méthodes de contrôle que vous avez en place protègent efficacement la santé et la sécurité de chaque travailleur.

Protection contre les risques chimiques

La protection contre les risques chimiques commence par le processus d’identification des substances qui présentent un risque pour la santé et la sécurité des travailleurs. Les fiches de données de sécurité fournies avec chaque substance sont le point de départ. Chaque fiche signalétique décrit les dangers associés à une substance dangereuse. Par exemple, les exigences de protection de sécurité pour la méthyléthylcétone comprennent une bonne ventilation, des gants en caoutchouc qui résistent aux produits chimiques et une protection oculaire résistante aux produits chimiques. Les travailleurs ne doivent jamais fumer ni consommer de nourriture en présence de MEK. Si MEK pénètre dans vos yeux, vous devez les rincer abondamment et consulter immédiatement un médecin. Les méthodes et procédures de ces protocoles de protection doivent être clairement affichées et l’équipement de protection prescrit doit être facilement accessible.

Atmosphère de travail pauvre en oxygène

Les lieux de travail pauvres en oxygène présentent de graves risques de décès si les travailleurs sont exposés pendant de longues périodes. Qu’il s’agisse de travailler dans une mine souterraine, un réservoir de carburant qui a été évacué ou de travailler dans un environnement dans lequel les produits chimiques éliminent l’oxygène de l’atmosphère, des instructions de sécurité claires doivent être facilement disponibles. Les procédures de sécurité comprennent des inspections de sécurité de routine des zones de travail, du matériel de détection précoce facilement accessible, une formation sur l’utilisation des auto-sauveteurs et des barricades pour empêcher l’entrée non autorisée dans une zone carencée en oxygène. Les procédures de sécurité correctes comprennent une documentation complète de la formation de chaque travailleur, une documentation complète de chaque violation de la sécurité et la documentation des mesures correctives prises pour atténuer les conditions dangereuses. Une formation QSE est indispensable.

Protection contre les risques sonores

Les risques de bruit au travail proviennent des moteurs à réaction, des outils électriques, des tours dans un atelier d’usinage, des processus de fabrication ou du bruit dans un atelier de réparation de camions. Les lieux de travail avec un bruit dangereux sont nécessaires pour maintenir un programme de conservation de l’audition. La première étape d’un programme de conservation de l’audition consiste à s’assurer que chaque travailleur a accès à un équipement de protection auditive approprié, y compris des bouchons d’oreille et des cache-oreilles. D’autres étapes comprennent la construction de barrières d’une résistance suffisante pour réduire le bruit à 85 à 90 décibels tout au long de la journée de travail de huit heures. L’autre grande partie d’un programme de conservation de l’audition est le test et l’évaluation de l’audition. Toute personne travaillant dans une zone de travail à bruit dangereux doit pouvoir accéder facilement à une documentation claire des caractéristiques du programme de protection auditive.

Protection contre les risques liés aux machines

Les travailleurs utilisant des machines et d’autres équipements électriques sont confrontés à un large éventail de dangers, notamment des arêtes tranchantes tranchantes, des vêtements coincés dans les machines, des risques de trébuchement et des chutes d’objets par le haut. La direction doit déterminer les risques spécifiques associés à chaque zone de travail et élaborer les procédures de sécurité appropriées pour ces risques spécifiques. Les travailleurs doivent être formés pour utiliser l’équipement de sécurité approprié, qui peut comprendre des casques de sécurité, des harnais de sécurité, des protections auditives et des gants de protection. La direction est responsable de s’assurer que les risques de trébuchement sont éliminés et que chaque travailleur utilise l’équipement de sécurité approprié. Chaque travailleur doit recevoir une formation appropriée en matière de sécurité, une formation de recyclage et des séances d’information régulières sur la sécurité.

Separator image Publié dans Santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *