Évaluation des dépenses dans une isolation des combles

L’isolation des combles est une opération qui permet de conserver la chaleur dans la maison. On ne doit pas négliger ce genre de travaux pour pouvoir vivre dans une maison confortable et pour faire des économies d’énergie. S’il s’agit de comble aménageable, on peut gagner plus d’espace. En revanche, si c’est un comble non aménageable, il peut être condamné par des cloisons de recouvrement et de matériaux isolants.

Quelques points à savoir dans une isolation des combles

L’isolation des combles fait partie des travaux d’optimisation de la consommation énergétique. Elle apporte effectivement de multiples avantages pour les occupants de la maison. Avant de débuter les travaux, il est impératif de connaître tout d’abord l’état des combles et de prendre en compte les précautions. Ensuite, il faut préparer les matériels et fournitures de qualité en suivant les normes. Il est possible de choisir les panneaux polystyrènes, la vermiculite ou encore les laines minérales pour effectuer l’isolation des combles. Les laines minérales peuvent être performantes dans le cas d’une isolation de combles non aménageables. Elles offrent d’un côté une excellente isolation thermique. D’un autre côté, elles facilitent l’installation parce qu’elles sont fournies en mode panneaux. Il est seulement nécessaire d’apposer la face recouverte du panneau pour éviter un risque de condensation. L’isolation des combles non aménageables n’a besoin que de deux couches d’isolants minéraux. C’est la même quantité si on décide d’utiliser les produits synthétiques comme le polystyrène ou les polyuréthanes.

Par ailleurs, l’isolation des combles doit se traiter de manière à ce que la chaleur ne s’échappe pas et éviter le point de rosée. Pour ce faire, on devrait effectuer le recouvrement sur toute la surface du sol. Pour lutter contre l’humidité, il est conseillé de choisir le polystyrène et les laines minérales. Après, il est nécessaire quand même d’effectuer un entretien de revêtement chaque année pour garantir la résistance aux structures. Cette maintenance annuelle est essentielle parce que les matériaux d’isolation subissent des poids de condensation et cela peut nuire à la capacité de résistance thermique des produits de recouvrement.

Enfin, pour isoler les combles non aménageables, les isolants en laine minérale sont plus pratiques, car ces matériaux offrent beaucoup plus davantage que les autres isolants sur tous les points.

Évaluation et diagnostic d’une isolation des combles

L’évaluation et le diagnostic des combles sont des étapes à effectuer lorsqu’on décide d’effectuer une isolation des combles. Celles-ci permettant de déterminer les éventuels problèmes comme les fuites, les traces d’humidité ainsi que les infiltrations d’eau. Donc, il faut commencer les travaux par la réparation de la toiture ainsi que l’enlèvement de l’humidité. La réalisation de ce diagnostic doit être effectuée par des spécialistes dans le domaine. Ces derniers vont en premier lieu proposer un devis concernant les tâches à effectuer. Ensuite, une fois l’accord convenu, les professionnels vont réparer la toiture en cas de dégradation.

En outre, on doit également considérer les autres travaux liés à l’isolation des combles. En effet, il ne faut pas oublier la réparation de la charpente ainsi que les fuites d’eau dans les tuiles. Ces problèmes doivent être réglés convenablement avant de passer aux travaux d’isolation.

En effet, le prix d’une isolation de toiture varie en fonction de chaque projet et les résultats de l’évaluation et du calcul des coûts de travaux détermineront la valeur totale de devis d’une isolation de toiture.

Coût d’une isolation des combles

Une isolation des combles doit être impérativement réalisée par des spécialisés en bâtiment. Ce sont des travaux qui requièrent des connaissances bien précises sur les infrastructures du toit ainsi que les principes de bases d’une isolation thermique. La valeur d’une isolation des combles dépend généralement de la dimension de ces derniers, des types à savoir perdus ou aménagés, des isolants à utiliser ainsi que des mains d’œuvres proposés par l’entreprise. Ces facteurs interviennent directement au prix des travaux ainsi que la technique de mise en œuvre.

Si on effectue une isolation des combles perdus, on peut utiliser la laine minérale comme isolant à savoir la laine de verre, de chanvre ou de mouton. Le prix de ces derniers est entre 10 à 20 euros le m². En revanche, pour les combles aménagés, on devrait payer 15 à 80 euros le m². Les laines minérales sont les plus abordables pour les combles habitables, mais si on choisit les isolants synthétiques comme le polystyrène ou le polyuréthane, le prix peut aller jusqu’à 60 euros à 80 euros le m².

Les aides pour isoler les combles

Faire des travaux d’isolation chez soi est un véritable investissement. En effet, il faut payer un prix assez onéreux pour réaliser cette opération. À titre indicatif, le coût moyen pour isoler des combles perdus par exemple serait entre 1 000 et 2 500 € pour 50 m². Le prix des isolants ainsi que la main d’œuvre sont compris dans ce tarif. Pour les combles aménageables, il faudrait préparer un budget entre 4 500 et 6 000 €. Face à ces prix, l’État soutient financièrement les propriétaires qui décident de réaliser l’isolation des combles. On peut citer par exemple Ma Prime Rénov . Celle-ci s’agit d’une nouvelle aide travaux depuis le 1er janvier 2020. Elle est destinée aux ménages modestes à aisés. Ensuite, il existe le Crédit d’Impôt pour la Transition énergétique ou CITE. Pour obtenir cette aide, il faudrait suivre quelques conditions. Les travaux doivent concerner une résidence principale. Le logement doit être achevé depuis plus de deux ans. Les constructions neuves ne sont donc pas concernées. Après, l’isolant doit être fourni et posé par une entreprise labellisée RGE.

À part celles-ci, on cite aussi la prime énergie ou certificat d’économies d’énergie. Cette subvention a été mise en place avec la loi POPE de 2005. Pour être éligible à cette aide, il faut que la résistance thermique de l’isolant soit supérieure ou égale à 7 m². K/W pour l’isolation de combles perdus. Puis, avant d’établir le devis, le professionnel devrait effectuer une visite technique. Les aides ne sont pas uniquement ceux-ci, il existe également la TVA à 5,5 %, l’Eco-Prêt à taux zéro, les aides de l’Anah, les aides locales…

Separator image Publié dans Maison.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *