Types d’isolation les plus courants pour les murs

Pour les enceintes extérieures, comme isolation intermédiaire où il y a une feuille d’usine de brique double, l’extérieur est généralement de 1/2 pied de brique perforée de 12 cm et l’intérieur est une cloison de brique de 7 cm d’épaisseur, la plus étendue par sa l’utilisation est du polystyrène extrudé traité avec des additifs ignifuges: nervuré, languette et rainure en E, vendu en feuilles de 1,25 ou 2,60 m de haut par 0,60 m de large, et avec des épaisseurs de 30, 40, 50 et 60 mm. La languette et la rainure latérales des plaques permettent la continuité de l’isolation.

Ces plaques, d’une longueur de 2,60 m, couvrent avec un seul panneau toute la hauteur libre entre les dalles, et pour leurs systèmes mécaniques de fixation peuvent être utilisées comme clous de fixation spéciaux pour l’isolation, ou des systèmes collés tels que le ciment colle ou les adhésifs.

Pour les cloisons avec une autre maison où il y a une feuille d’usine de brique double, qui sont généralement formées de deux cloisons de brique de 7 cm, la plus répandue pour son utilisation est le polystyrène expansé traité avec des additifs ignifuges, qui a De nombreuses propriétés égales au polystyrène extrudé, les différences sont les suivantes: l’expansé a une densité plus faible, ne passe pas par la langue et la rainure, le pore ouvert absorbe l’humidité et la densité plus faible a une résistance mécanique moindre.

Isolation des murs extérieurs

 

Il est déjà clair que l’isolation thermique d’un bâtiment est basique pour minimiser la consommation d’énergie, et améliore également le confort et le bien-être des personnes vivant dans les maisons. Par conséquent, et puisque l’insufflation d’isolant dans les chambres des enceintes externes n’est pas continue, puisqu’elles ne peuvent pas passer devant le bord des dalles, avec lesquelles des ponts thermiques sont réalisés.

Si possible, l’idéal est d’isoler l’extérieur des enceintes externes, soit avec l’application d’un mortier d’isolation thermique, fini avec un mortier minéral, soit en plaçant des plaques de polystyrène expansé (PSE) traitées avec des additifs ignifuges adhérant au support de brique existant et un revêtement minéral de type mortier monocouche comme matériau de finition. Les deux solutions sont valables pour la nouvelle construction et la réhabilitation.

Isolation des murs avec du polyuréthane

Le polyuréthane est un matériau qui a une composition de base d’huile et de sucre, permet la formation d’une mousse rigide avec plus de 90% de ses cellules fermées et est très isolant, car il a un bon coefficient de conductivité thermique.

Ce matériau a pour propriétés une grande rigidité structurelle, il adhère à tout matériau, il est donc utilisé lorsqu’un bâtiment est démoli en saillie sur l’enceinte extérieure que l’on voit, il amortit également les vibrations, n’absorbe pas l’humidité et son rapport de capacité isolante et de prix elle est très bonne.

Actuellement peu est utilisé car il s’agit d’un matériau à haut degré de combustion.

Isolation des murs

Actuellement, les murs extérieurs d’un bâtiment sont souvent projetées avec 1/2 pied de briqueterie, connue sous le nom de cloison humide et tous les revêtements de sol de cette cloison humide sont projetés avec une cloison sèche  ou une autre marque existante sur le marché, à Identique aux partitions de distribution et aux partitions de médiation.

La composition de cette cloison sèche est formée par une grille auxiliaire appelée canaux de 48 ou 73 mm d’épaisseur à géométrie U, qui sont vissés au sol et au plafond, et dans laquelle une grille métallique auxiliaire appelée 46 ou montants est insérée verticalement. 70 mm d’épaisseur avec une géométrie en U placée tous les 600 mm de large, une fois cette structure auxiliaire montée, vous entrez entre le U des montants la laine de roche, en finition des profilés auxiliaires, deux plaques de 15 ou 10 mm d’épaisseur

L’épaisseur que vous retirerez à l’intérieur de votre maison est de 46 + 15 + 15 mm = 76 mm, dans le cas des transdoses, et 10 + 10 + 70 + 10 + 10 mm = 110 mm dans le cas des cloisons. distribution, et 10 + 10 + 70 + 70 + 10 + 10 mm = 180 mm dans le cas de cloisons médiatrices.

Isolation des murs pour 1 euro

Apres les combles, les sous sols et les vide sanitaires c’est au tour des murs d’être pris en compte pour bénéficier de l’isolation a 1 euro. Nous rappelons que ce dispositif prendra fin fin 2020. En attendant si vous souhaite en bénéficiez, visitez le site portail-isolation afin de vérifiez votre eligibilité au programme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *