Comment obtenir une place dans une crèche inter-entreprise ?

Selon la statistique publiée par la CNAF en 2018, la France comptait environ 410 000 places en crèche contre près de 770 000 naissances. Et puisque les enfants peuvent rester dans ce mode d’accueil pendant 3 ans, les places disponibles sont d’environ 150 000 par an.

Face à cette pénurie de place, la crèche d’entreprise est une alternative intéressante pour les parents actifs. Mais là encore, il faut connaître les démarches à faire pour décrocher une place.

Voici quelques conseils pour inscrire votre enfant dans une crèche interentreprises.

Remplir les conditions d’admission

La crèche inter-entreprise est une structure de garde d’enfant née à l’initiative d’un ou plusieurs employeurs. Elle est destinée à accueillir les enfants du personnel. Ainsi, pour obtenir une place dans une creche d entreprise, il faut que l’un des parents soit salarié de la société. Il faut également que l’enfant soit âgé de 2 mois à 4 ans.

L’établissement aide de nombreux parents dans le sens qu’il se trouve dans les locaux de l’entreprise ou juste à proximité. L’enfant y bénéficie de soin et de la bienveillance des professionnels de la petite enfance. Des professionnels de la santé se trouvent également sur le lieu pour s’occuper de la santé et du bien-être de leurs protégés.

Préparer l’inscription

Généralement, ce type de crèche collective dispose suffisamment de place pour accueillir les enfants des salariés de l’entreprise affiliée. Les parents doivent se renseigner sur l’existence d’un tel établissement dans un secteur géographique proche.

L’inscription se prépare dès les premiers mois de grossesse. Le choix de creche d entreprise doit se faire en fonction des besoins. Proche du domicile pour faciliter la récupération. Dans le lieu de travail du parent le plus proche pour éviter que le bébé effectue un long trajet. Près du domicile d’un proche qui va s’occuper de l’enfant à temps partiel.

Les parents doivent s’enquérir de l’horaire d’accueil. Les crèches inter-entreprises proposent souvent des horaires flexibles, mais il faut se préparer si ce n’est pas le cas. À noter que l’admission de votre enfant bénéficie du soutien de votre employeur. En effet, ce dernier a tout intérêt à proposer une crèche. Le parent est moins stressé, donc beaucoup plus productif. C’est aussi un moyen de fidéliser le personnel et d’offrir une bonne image de l’entreprise.

S’adresser au bon interlocuteur

Pour inscrire votre enfant dans une crèche inter-entreprise, adressez-vous au gestionnaire de l’établissement.

Vous pouvez venir directement à son bureau, l’appeler ou lui envoyer un mail. Un responsable vous fournira les détails concernant les inscriptions (dossiers d’inscription, les éventuels frais à payer, la date d’inscription, etc.). Le responsable de la crèche se chargera ensuite de la réservation de places auprès de votre employeur.

En ce qui concerne le coût, la crèche est financée par le CAF. Le prix à payer est calculé en fonction de vos revenus. Mais il y a des cas où la crèche est financée à 100 % par l’employeur. Dans ce cas, le coût à payer par le salarié dépend du gestionnaire de la crèche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *