Comment pratique-t-on la taille et l’entretien de l’oranger ?

Les orangers sont des fruitiers très convoités pour leur feuillage d’un vert magnifique et de leur parfum d’exotisme. Ils vous offriront également des fruits délicieux qui feront le bonheur de vos papilles. Pour le bon développement de votre oranger, il faut qu’il soit bien entretenu et bien taillé pour avoir plus de vigueur. Avec un bon entretien et un bon suivi de sa croissance, votre oranger sera une plante très décorative au sein de votre espace vert et vous offrira une belle récolte tous les ans.

Comment tailler son oranger ?

Avant tout, il faut que vous sachiez qu’une mauvaise taille troublera l’intégrité de votre fruitier. Il est donc plus prudent de confier ces opérations cet élagueur dans le 89 qui a plusieurs années d’expérience dans ce domaine. La taille de formation est le type de taille qui sera plus utile à l’oranger par rapport à la taille de fructification. En effet, les fruits de l’oranger seront toujours portés par les nouvelles ramifications annuelles. Pour permettre la ramification de l’arbre, il faut tailler les branches jusqu’à 30 cm au-dessus d’un œil. C’est donc à ce point de coupe que de nouvelles pousses réapparaitront. Comme on ne peut distinguer les rameaux qui vont fleurir et ceux qui vont produire du bois, il faut que la taille soit légère. Il faut donc alléger la ramure en supprimant les rameaux en surnombre. Cela permettra d’éclaircir et d’aérer l’arbre. Il faut également penser à éliminer tous les bois morts régulièrement. La taille des orangers se fait de préférence à la fin des grandes gelées.

Pour l’esthétique de la plante, vous pouvez opter pour la taille de formation en tige haute. Cette taille consiste à créer une boule feuillue haute. C’est donc une taille très délicate. Pour l’effectuer, il faut tout d’abord partir de la charpentière de la plante. Ensuite, il suffit de couper les rameaux et les bourgeons jusqu’à ce que l’arbre atteigne la hauteur que vous désirez. Il suffira ensuite de procéder à un étêtage de l’arbre où vont partir les charpentières. La meilleure façon est de procéder à une taille progressive.

Entretien de l’oranger

L’arrosage est primordial pour un oranger. Cependant, il faut éviter de trop arroser, car les agrumes ne supportent pas l’excès d’eau. Il est également important de toujours fertiliser le sol sur lequel votre oranger pousse. Pour les orangers plantés en terre, il faut apporter de l’azote à votre sol au moins 3 fois par an. Le premier apport se fera au début du mois de mars, le second se fera entre le mois de mai et juin et le troisième apport d’azote se fera en automne en l’associant avec une fumure phospho-potassique. Ce procédé permettre à votre oranger d’avoir une meilleure fructification et cela améliorera grandement la saveur des fruits que vous récolterez.

Pour les orangers cultivés en bac, la fertilisation de la terre se fera entre le mois de mars et octobre. La fertilisation peut se faire de deux manières. La première consiste à apporter à la terre un engrais complet une fois par mois durant ce délai. La deuxième consiste à apporter un engrais azoté mélangé à l’eau une fois par mois durant le printemps et une fois l’été arrivé, y ajouter un engrais phospho-potassique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *