Ménopause – comment soulager la sécheresse vaginale ?

La sécheresse vaginale est un problème fréquent lors de la ménopause. C’est une source d’inconfort et de douleurs et peut aussi entraîner une baisse de la libido.

Découvrez les meilleurs conseils pour soulager la sécheresse intime et retrouver le confort au quotidien.

La sécheresse vaginale à la ménopause – les causes et les conséquences

Les causes de la sécheresse intime sont multiples. Dans la plupart des cas, elle est liée à la production d’hormone. À la pré-ménopause et la ménopause, la production d’œstrogène diminue, rendant la muqueuse vaginale plus sèche et plus pâle. Outre cette baisse du taux d’hormone, la sécheresse vaginale à la ménopause est souvent associée à une atrophie vaginale. Il s’agit d’une légère diminution de la taille du vagin qui concerne plus de la moitié des femmes ménopausées. Elle entraîne des démangeaisons, des picotements et des douleurs pendant les rapports sexuels. D’autres signes peuvent également se présenter comme les saignements irréguliers, la baisse ou la variation de la libido ainsi que les bouffées de chaleur. Quelle que soit la cause,  Novabaume constitue un excellent remède contre la sécheresse intime. Pour en savoir plus, consultez le site novabaume.com. Outre les douleurs et les sensations d’inconfort, les modifications causées par la sécheresse intime peuvent causer de frustration chez la femme. Malgré ces problèmes, la majorité des femmes souffrant d’une sécheresse intime se forcent à maintenir des rapports sexuels. Cette situation peut favoriser les douleurs et les sensations d’inconfort. C’est pourquoi, il est conseillé de se tourner vers un professionnel de santé pour bénéficier d’un traitement adapté.

Quel traitement pour soulager la sécheresse vaginale ?

De nombreuses solutions efficaces existent pour traiter la sécheresse vaginale à la ménopause. La crème Novabaume en est une. Celle-ci s’applique en couche plus ou moins épaisse au fond du vagin. Ce produit renferme des éléments actifs hydratants et apaisants qui soulagent immédiatement les démangeaisons. Pour obtenir de meilleurs résultats, il faut être patient. Hormis l’utilisation de ce produit, la prise d’œstrogène par voie vaginale est souvent conseillée dans le traitement de la sécheresse intime. Disponible sous forme de crèmes, anneaux ou capsules, ce produit libère des hormones au niveau des parois vaginales. Ce traitement soulage la sécheresse intime. Il permet aussi d’éviter les effets indésirables, très fréquents lors d’un traitement hormonal par voie orale. Si la sécheresse vaginale s’accompagne de bouffées de chaleur, de fatigue et des troubles d’humeur, le traitement hormonal substitutif ou THS est souvent prescrit. Celui-ci soulage les symptômes de la sécheresse intime, aide à combattre les bouffées de chaleur, améliore l’humeur et prévient les risques d’ostéoporose. Au-delà de ces traitements, les femmes ménopausées qui souffrent de sécheresse intime doivent adopter une bonne hygiène intime :

  • Eviter de faire plus de deux toilettes intimes par jour,
  • Ne pas faire de toilette à l’eau claire au risque de déshydrater les muqueuses vaginales,
  • Éviter la douche vaginale,
  • Laisser de côté les produits antiseptiques,
  • Opter pour les sous-vêtements en coton.

Il est aussi conseillé de maintenir une bonne hygiène de vie en arrêtant de fumer. Pour les femmes en surpoids, il est fortement recommandé de suivre un régime minceur. Ceci contribue à l’amélioration de l’état de santé en général.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.