Pratique de l’élagage d’arbre : quelques conseils pour bien choisir ses outils

L’élagage d’un arbuste ou d’un arbre est un procédé qui permet d’ôter les bois morts ainsi que les branches malades. Cette technique est également recommandée si vous constatez la présence de gourmands qui sont des branches trop vigoureuses pour porter des fruits. Outre l’entretien de la santé du végétal, l’élagage a des finalités esthétiques. Ces travaux permettent de modifier l’apparence et la silhouette d’un arbre.

Élagage : des outils spécifiques pour bien tailler les branches

Les outils dont vous devez avoir à votre disposition dépend de l’âge de l’arbre à élaguer. Si c’est un arbuste, ses branches peuvent encore être coupées à l’aide d’un sécateur à main. Il en existe plusieurs modèles. Les sécateurs de jardinage sont faits pour la taille des tiges de 1 à 3 cm de diamètre. Les principaux avantages de cet outil sont sa précision et sa maniabilité. Vous pouvez couper les branches à l’aide d’une seule main.

Pour les arbres fruitiers et les arbustes, il est indispensable de recourir à un sécateur à lames croissantes. Sa précision vous permet d’obtenir des coupes nettes et sans bavures. Dans le cas où vous constatez de nombreux bois morts sur votre végétal, préférez le sécateur à enclume. Doté de lames épaisses affutées sur ses deux faces, cet outil doit être manipulé avec délicatesse pour ne pas écrabouiller les tiges.

Vous pouvez vous rendre auprès des magasins spécialisés pour trouver le modèle de sécateur le plus adapté à votre main.

Pour l’élagage des arbres de taille moyenne, utilisez les coupe-branches. Un des outils principaux des élagueurs, ces dernières s’utilisent avec les deux mains grâce à deux longues manches. Adaptée pour la coupe des branches épaisses, leur utilisation ne requiert pas le déploiement d’une grande force. Décliné en plusieurs types, la coupe-branches ou sécateur à manche longue peut être à enclume ou à coupe franche. La première est idéale pour l’élagage de bois durs tandis que le second est parfaitement adapté pour les bois verts.

Outils d’élagage : quels sont les critères de choix ?

De nombreux outils d’élagage sont proposés sur le marché à tel point qu’un profane peut être facilement déconcerté. Pour bien choisir ses outils, vous devez vérifier l’étendue des travaux à effectuer et déterminer le type de taille que vous voulez réaliser. Assurez-vous de la précision de l’outil que vous voulez acquérir pour ne pas blesser inutilement votre végétal.

Pour un travail de précision, il est conseillé de faire appel à un professionnel comme cet élagueur expérimenté dans le 82. Ce dernier dispose de matériels adéquats et complets pour assurer la qualité de la taille de votre arbre.

Outils d’élagage : faites de votre sécurité une priorité

Les outils d’élagage sont très dangereux compte tenu de la présence de lames tranchantes. Ils doivent donc être manipulés avec une grande prudence afin d’éviter les accidents. Il faut également avoir à l’esprit que la protection de l’utilisateur requiert le port d’équipements adéquats notamment des gants en cuir, une combinaison à manches longues, un casque ainsi que des lunettes de protection.

Des astuces pour entretenir vos outils d’élagage

Vos outils d’élagage doivent être entretenus convenablement pour pouvoir assurer la qualité des coupes et des tailles. Ces entretiens passent notamment par leur nettoyage une fois que votre travail est terminé. En nettoyant les élagueurs et les sécateurs, vous enlevez les sèves et les saletés présentes sur les lames, mais vous empêchez également la propagation de divers maladies et champignons.

Afin de garder vos outils tranchants, il est indispensable d’aiguiser les lames de manière régulière. Sauf si vous arrivez à respecter l’angle du biseau, pensez à confier ce travail à un professionnel.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *