Cérémonie d’obsèque, quel capital prévoir ?

La préparation et le déroulement d’une cérémonie funéraire implique des coûts importants qui peuvent être lourds pour les proches. La prévoyance obsèques a été créée afin de permettre de payer tous les frais liés aux obsèques du souscripteur au contrat d’assurance. Le choix du capital va être déterminé en fonction du type d’obsèques, de la cérémonie, et de bien d’autres éléments.

Quel type d’obsèques choisir : crémation ou inhumation ?

Le choix entre la crémation ou l’inhumation est une question de conviction qui dépend du souscripteur lui-même. Le choix revient aux proches du défunt si celui-ci n’a fait aucune mention de son souhait.

Les formalités administratives à entreprendre sont identiques quel que soit le type de funérailles choisi. Cependant, ces 2 possibilités funéraires se différencient sur la destination de la dépouille.

L’inhumation consiste à mettre le corps du défunt dans un cercueil puis de l’enterrer sous terre d’où le terme enterrement. Le corps va se dégrader naturellement au fil du temps.

La crémation ou incinération consiste à faire brûler la dépouille. Les cendres sont récupérées puis conservées dans une urne. Cette dernière peut être mise en terre dans un cimetière, en caveau ou cavurne, ou placée dans une case de columbarium.

Il est préférable de contacter des professionnels de cérémonie d’obsèques sur www.calmes.eu pour vous aider à faire votre choix.

Quelles cérémonies funéraires peut-on faire lors des obsèques ?

Avant une inhumation ou une incinération, une cérémonie funéraire doit être organisée afin de rendre un dernier hommage au défunt. Cela peut être une cérémonie laïque(civile) ou religieuse.

Cérémonie civile

Le déroulement de la cérémonie civile ou laïque est généralement inspiré par la conviction culturelle, politique… du défunt. L’organisation de la cérémonie est réservée aux proches ou à un organisme funéraire. On peut ainsi faire une lecture de textes, poèmes ou discours, diffuser des vidéos ou des photos souvenirs du défunt.

Cérémonie religieuse

La cérémonie suit les rituels pratiqués par la religion du défunt ou de ses proches. Cela peut  être une messe catholique, protestante, culte juive ou musulmane.

Quel recueillement offrir au défunt ?

Le recueillement est un moment important lors d’une cérémonie funéraire permettant aux proches du défunt de passer un dernier instant avec celui-ci. Pour que cet instant se passe dans les meilleures conditions, le choix du lieu s’impose.

La famille a le choix d’organiser la cérémonie dans les lieux suivants :

Un espace personnalisé

C’est un lieu spécialement conçu pour accueillir une cérémonie d’obsèques. Cet espace peut disposer d’une chambre funéraire dédiée à la réception des familles du défunt pour passer un moment de recueillement dans un lieu calme ; un salon funéraire où est reposé le corps du défunt et où se passe la cérémonie funéraire.

A domicile

Cette pratique est de moins en moins courante sous certaines conditions strictes : maison individuelle assez spacieuse pour accueillir les membres de la famille du défunt, salon funéraire au rez-de -chaussée…

Quel coût prévoir ?

Compte tenu des différents points précédemment cités, le coût d’une cérémonie funéraire se situe entre 3 250 à 3 750 euros. Le coût peut également fluctuer suivant la région, le pays et même parfois par le choix du cimetière.

Un budget d’obsèques peut ainsi augmenter jusqu’à 7500 euros incluant les frais des obsèques obligatoires(démarches administratives, cercueil…) et les frais annexes(fleurs, faire-part…).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *