DÉFINITION DE L’IMMOBILIER D’ENTREPRISE

  • QU’EST-CE QUE C’EST L’IMMOBILIER D’ENTREPRISE?

            En France, l’immobilier d’entreprise englobe tous les biens immobiliers qui sont destinés à un usage industriel ou commercial. Dans ce groupe figurent les locaux réservés au commerce (les centres commerciaux, les boutiques, les magasins et autres), les bâtiments industriels, les usines et les immuebles de bureaux, les locaux où se déroulent des activités ainsi que les entrepôts. À cette liste s’ajoutent tous les biens fonciers bâtis et non bâtis tels que les terrains industriels, les zones commerciales, les zones industrielles, les zones artisanales, en un mot toutes les zones d’activtés.
biens industriel ou commercial

Il va sans dire que les organismes qui favorisent l’existence de ces types de biens font aussi partie de l’immobilier d’entreprise. Il s’agit des services immobiliers qui s’occupent des transactions de ces biens, de leur commercialisation, de la gestion locative et enfin de l’investissement.

Une terminologie assez vaste mais qui se simplifie dans la mesure où l’immobilier d’entreprise est composé de l’immobilier commercial, l’immobilier tertiaire, l’immobilier artisanale, et l’immobilier industriel et que chacun d’eux peut être traité à part.

  • DIFFÉRENCE IMMOBILIER D’ENTREPRISE ET IMMOBILIER RÉSIDENTIEL

L’immobilier d’entreprise ne doit pas être confondu  avec l’immobilier résidentiel  qui se consacre à un usage d’habitation que ce soit en résidence principale ou en résidence secondaire.

Il semblerait que l’immobilier d’entreprise est plus rentable que l’immobilier résidentiel. D’une part, la durée de location, est plus longue ce qui apporte une certaine tranquilité aux propriétaires. D’autre part, pour résoudre le problème des impayés, il existe des dispositifs légaux pour l’immobilier d’entreprise alors que dans l’immobilier résidentiel, cette question tourne souvent en litiges. Un autre point fort de l’immobilier d’entreprise est le fait que les propriétaires peuvent, en le précisant dans le bail, dériver les frais de certaines charges ou de certains travaux au locataire.

  • L’IMMOBILIER D’ENTREPRISE EN CHIFFRES

             En 2019, la France a battu un record en ce qui concerne l’immobilier d’entreprise. En effet, les montants investis dans l’immobilier d’entreprise ont été nettement meilleurs qu’en 2018 puisqu’ils se sont élevés à 35,4 milliards d’euros, soit 5 milliards de plus. Au top des investissements se situent les bureaux.

Parmi les régions les plus favorisées se trouve, évidemment, la région parisienne qui l’emporte avec 75% des volumes globaux. Elle est suivie de l’Auvergne.Rhône.Alpes où  les transactions en bureaux, commerces et logistique sont les plus demandées, également.

Les investisseurs sont bien entendu les Français, qui bénéficient d’un taux d’intérêt assez bas, mais aussi les Américians et les Asiatiques: dans la région parisienne, par exemple, les Sud-Coréens représentent 29% des investisseurs étrangers.

            L’immobilier d’entreprise avait pris la tête de la course: effectivement durant six ans la hausse dans ce domaine était sans frein. Personne ne pouvait prévoir qu’un simple virus  allait la stopper.

  • QUOI DE NEUF DANS L’IMMOBILIER D’ENTREPRISE ?

La crise sanitaire n’a pas, non plus, épargné l’immobilier d’entreprise qui a subi  une baisse radicale, en 2020, aussi bien pour les investissements que pour les commercialisations.

Il y aura sûrement un avant et un après COVID19 aussi, dans l’immobilier d’entreprise. L’arrivée en masse du télétravail et les nouvelles attentes des travailleurs vont obliger le monde de l’immobilier à changer de stratégie pour pouvoir être à la hauteur de la nouvelle demande. “La nouvelle normalité” va, sans aucun doute, rester fidèle au télétravail, du moins pendant un certain temps. Cela va freiner l’essor de l’immobilier d’entreprise dont les bons résultats de ces six dernières années étaient, notamment dûs à l’investissement dans les bureaux.