Récupération de données sur carte mémoire

La récupération des données devient nécessaire lorsque votre carte mémoire ou crash et que vous n’avez aucune sauvegarde disponible. Cet article donne une idée des étapes et des précautions nécessaires lors du processus de récupération de données sur une carte mémoire.

Avant de tenter la récupération, vous devez savoir que les données ne peuvent pas toujours être récupérées. En cas de défaillance matérielle, vous ne pourrez faire grand-chose à la carte mémoire à moins de la rapporter aux experts en restauration. Les matérielles utilisées pour réaliser les cartes SD sont cependant des composants électroniques complexes et fiables. Ils crashent rarement sans raison, du moins sur le plan « physique ». C’est souvent sur le plan logique que les cartes mémoire présentent des soucis. Il arrive parfois que la carte ne soit plus reconnue par l’ordinateur alors que vos données y sont toujours stockées.

La corruption logique

La corruption logique prévaut avec les systèmes d’exploitation complexes, les logiciels qui buguent, les logiciels malveillants et les virus. Les pannes de courant et les pannes d’autres composants informatiques comme le bus d’un lecteur carte mémoire sont également à l’origine de nombreux cas de cartes mémoire corrompues et de données perdues.

La corruption logique peut être traitée à la maison. Si vous disposez des outils de récupération de données appropriés, vous pourrez le faire vous-même sans compétences particulières.

Par contre, sachez que le faite de récupérer carte mémoire est long et fastidieux. Vous aurez besoin de beaucoup de temps et d’espace sur un autre support de stockage, tel qu’un disque dur ou clé USB, en état de fonctionnement et non corrompu pour faciliter la récupération. Avant de commencer, assurez-vous de limiter les opérations d’écriture sur la carte mémoire endommagée.

Le choix d’un outil de récupération de données approprié est très important. Si vous n’avez aucune expérience en matière de récupération de données, choisissez-en une qui offre un niveau maximum d’automatisation pour des utilisations inexpérimentées. Assurez-vous que l’outil que vous avez sélectionné permet de sauvegarder une copie de la carte endommagée sur un disque sain afin de travailler sur une copie de sauvegarde au lieu de faire fonctionner la carte.

Il faut aussi comprendre que les outils gratuits que vous pouvez télécharger sur internet ont des limites, surtout au niveau des fonctionnalités. En cas de problème avancé sur votre SD, n’hésitez pas à faire appel à des spécialistes de la récupération de données sur carte mémoire. En effet, ces professionnels disposent d’outils plus performants pour arriver au résultat voulu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *